Introduction

« Regrouper les acteurs de la mobilité pour réaliser ensemble un Mobility Shift »

Depuis le 18 septembre 2015, Brussels Metropolitan a pris une orientation spécifique : le Mobility Shift.

Aujourd’hui, plusieurs études montrent que la métropole bruxelloise est une des plus engorgées d’Europe et d’autres mettent la Belgique en garde contre la véritable perte de compétitivité que la congestion automobile engendre. Cette perte d’efficacité s’accompagne d’une frustration croissante des usagers et de dégâts environnementaux et urbanistiques sans précédent.

Le monde de l’entreprise demande aux décideurs politiques d’envisager un véritable Mobility shift. Pour ce faire, il leur demande de dépasser les clivages politiques classiques, de se départir des idéologies paralysantes et de transcender les frontières géographiques et institutionnelles.

Pour nos sociétés humaines modernes, la mobilité est une condition de bien-être et de prospérité. Seul le regroupement de tous les acteurs de la mobilité (publics et privés, producteurs et consommateurs de mobilité) permet de dégager les solutions nécessaires.

Champs d’actions

« Des solutions de mobilité multiples autour de cinq champs d’actions-clés »

A la complexité institutionnelle du pays en matière de mobilité s’ajoute la complexité systémique. Les solutions sont multiples et doivent être implémentées de manière simultanée.

Selon Brussels Metropolitan, les actions-clés de la mobilité dans la région métropolitaine de Bruxelles s’articulent autour de cinq champs d’actions :

  • Infrastructure
  • Gouvernance
  • Aménagement du Territoire
  • Technologie et Innovation
  • Changement des Mentalités

Objectifs

« Un plan d’action commun pour des solutions de mobilité coordonnées »

Afin d’éviter le piège du rejet mutuel de la responsabilité, le plan de route de Brussels Metropolitan comprend des solutions que le monde de l’entreprise veut apporter à notre société, en favorisant l’innovation et en imaginant des mécanismes de partenariats et de financements originaux.

Dans ce sens, les membres fondateurs partagent la même vision (même s’il est inévitable que les avis puissent diverger sur certains aspects de la mobilité dans la métropole) et présentent un plan d’action commun.

Ainsi, Brussels Metropolitan assure avant tout la coordination du lobby entre les quatre partenaires fondateurs et, le cas échéant, son propre lobby.

L’alignement de la position des entreprises est essentielle, car il est important de poser un diagnostic commun sur certaines problématiques, afin de pouvoir apporter des solutions constructives et coordonnées auprès des autorités publiques, compétentes en la matière.